Le sourire des femmes – Nicolas Barreau

9782253099819-T

Quatrième de couverture :

À Paris, un triste vendredi de novembre.

Aurélie, en plein chagrin d’amour, remarque dans une librairie un roman intitulé Le Sourire des femmes. En le feuilletant, stupeur ! : non seulement elle y découvre le nom du restaurant dont elle est propriétaire, mais, de plus, l’héroïne lui ressemble comme deux gouttes d’eau. La lecture passionnée de ce roman lui redonne goût à la vie.

Intriguée par tant de coïncidences, elle décide d’entrer en contact avec son auteur. Mais rencontrer le mystérieux Robert Miller par l’intermédiaire de son éditeur s’avère étrangement difficile…

Comédie romantique qui peint avec saveur un Paris pittoresque et gourmet, Le Sourire des femmes revisite le nouveau désordre amoureux non sans un soupçon de magie et un zeste d’enchantement.

Mon avis :

J’étais très intriguée par ce livre dont j’avais entendu parler sur la toile. Les critiques étaient globalement bonnes, et le trouvant chez un bouquiniste sur les quais de Saône, j’ai craqué.

Aurélie, passionnée de cuisine, tient un petit restaurant familial au cœur de Paris, et est amoureuse de Claude. Cet homme excentrique la quitte brutalement. Accablée de chagrin, elle erre dans Paris avant d’entrer finalement dans une librairie. Elle tombe sur un livre qui attire son attention, « le sourire des femmes ». Elle qui ne lisait que très peu, tombe instantanément sous le charme de ce livre, d’autant que l’héroïne du roman lui ressemble comme deux gouttes d’eau. A partir de ce moment, elle n’aura de cesse de chercher à entrer en contact avec le bel auteur de l’ouvrage, le mystérieux Robert Miller.

Malheureusement mon avis est assez mitigé. L’histoire est fraîche, fluide, agréable à lire, mais elle est également très prévisible selon moi, et pas d’une originalité folle. Je pense que ce qui m’a aussi manqué, ce sont des personnages peut être plus aboutis. En effet, ils manquent, selon moi, de profondeur.

Il s’agit d’une lecture légère pour les vacances, pour amateurs de comédies romantiques assez classiques. Elle aurait définitivement gagné à faire l’objet d’un mystère et d’un suspense plus soutenu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s